dimanche 21 juillet 2019

La science du Hadith chez les Chiites Imamites : Son apparition (4/15)

3) Pourquoi les Imamites se sont-ils intéressés à la science du Hadith ?

Il est bien connu que les Chiites Imamites ont commencé à investir le champs de la science du Hadith suite aux critiques formulées par les Musulmans Sunnites à leur égard, notamment la critique incisive exprimée par Ibn Taymiyya (ra) dans son ouvrage Minhâj al-Sunnah, où il réfute les allégations de Ibn Mutahir al-Hillî (son contemporain) et son livre Minhâj al-Karâma. Ibn Mutahir al-Hillî, dont nous avons vu précédemment qu’il avait été le premier à évoquer un début de classification du Hadith.

Ibn Taymiyya écrit :

و هذا علم عظيم من اعظم علوم الإسلام و لا ريب أن الرافضة اقل معرفة بهذا الباب و ليس في أهل الأهواء و البدع اجهل منهم
« Et ceci (la science du Hadith) est une science grandiose, parmi les plus grandes sciences de l’Islam, et il ne fait aucun doute que les Rafidhi (les Imamites) sont ceux qui ont le moins de connaissance dans ce domaine et il n’y a pas plus ignorant qu’eux parmi les gens de la passion et de l’innovation1. »

Et il ajoute encore:

بخلاف الرافضة فإنهم من أجهل الطوائف بالمنقول والمعقول
« À l’opposé des Rafidhites qui sont les plus ignorants en matière de transmission (des récits) et de raisonnement (logique) parmi les [autres] groupes2. »

C’est suite à ces critiques qu’Ibn Mutahir al-Hillî imitera la terminologie des Musulmans Sunnites en matière de classification du Hadith. Il classera le Hadith en quatre catégories dans son livre Muntahâ al-Matlab fî Tahqîq al-Madhhab. Le savant Imamite Haydar Hubbullah écrit :

كانت الولادة الرسمية للمصطلح الجديد، والإعلان الرسمي لتقسيم الحديث في كتاب « منتهى المطلب في تحقيق المذهب »  للعلامة الحلي
« La naissance officielle de la nouvelle terminologie et la déclaration officielle de la subdivision du Hadith apparurent dans le livre « Muntahâ al Matlab fi Tahqîq al-Madhhab’’ du savantissime al-Hillî3.

Mais il faut préciser comme nous l’avons déjà dit, que cet ouvrage d’al-Hillî est un traité de jurisprudence et non pas un ouvrage sur la Science du Hadith car comme déjà mentionné auparavant, le premier à avoir rédigé un ouvrage en la matière est al-Chahîd al-Thâni qui est venu trois siècles après al-Hillî. Et al-Hillî n’a fait qu’introduire les notions relatives à la subdivision du Hadith, notions qu’il plagia sur les Musulmans Sunnites en adaptant leurs définitions aux exigences de la doctrine Imamite (par exemple : une condition du Hadith Sahih étant que le rapporteur devait être Chiite Imamite Duodécimain). Cette innovation introduite par al-Hillî provoqua la colère de nombre de ses confrères à son encontre, à tel point qu’il a été dit à son sujet :

هدم الدين مرتين إحداهما يوم ولد العلامة الحلي الذي اخترع هذا الاصطلاح
« La religion a été démolie à deux reprises, l’une d’elles, le jour de la naissance du savantissime al-Hillî qui a inventé cette terminologie4. »

Ce qui était supposé initier une démarche scientifique pour filtrer les récits Imamites, dont un nombre considérable était forgé, ne fut en réalité qu’une tentative de rénovation de façade dont la seule et véritable motivation ne visait que la parade aux critiques et railleries des Musulmans Sunnites.
En effet, alors qu’il fut l’instigateur embryonnaire de cette démarche, al-Hillî lui-même suivait la voie des anciens, les Ikhbarites, qui ne se posaient pas de question et croyaient en l’authenticité de tous les récits rapportés dans les ouvrages de traditions imamites, notamment des quatre ouvrages majeurs5.

Al-Hurr al-‘Âmilî relève ce point :

أن أول من قرر الاصطلاح الجديد العلامة وأنه كثيرا ما يسلك مسلك المتقدمين هو وغيره من المتأخرين
« Le premier qui a introduit la nouvelle terminologie est al-‘Allamah (surnom d’al-Hillî) alors que lui-même suivait dans beaucoup de cas la voie des anciens, lui et d’autres parmi les [savants] plus récents6. »

  1. 1. Minhâj al-sunnah al-Nabawiya de Ibn Taymiyya volume 7 page 23.
  2. 2. Minhâj al-sunnah al-Nabawiya de Ibn Taymiyya volume 4 page 68.
  3. 3. Takawun Madrassat al-sanad fi al-fikr al-Imâmî de Haydar Hubbullah, Page 172
  4. 4. A’yân al-Chi’a de Muhsin al-Amîne, Vol. 5 page 94
  5. 5. À savoir al-Kâfî d’al-Kulaynî, Man lâ Yahduruhu al-Faqîh d’al-Sadûq et al-Istibsâr et al-Tahdhîb d’al-Tûssî.
  6. 6. Khâtimat Tafsîl Wassâ’il al-Chi’a d’al-Hur al’Amilî, Vol. 30 page 199.

0 commentaires

se connecter

s'inscrire

Reset Your Password