mercredi 12 décembre 2018

Al-Hajj al-Cheikh Mirza Hossein ibn Cheikh Muhammad Taqi ibn Ali Muhammad Nuri al-Tabarsi

Né en 1838/1254H à Mazandaran en Iran et mort en 1902/1320H à Najaf en Irak où il est enterré dans le Mausolée d’Ali près du tombeau de ce dernier.

Nûri al-Tabarsi est une référence incontournable dans le Hadith de l’École Chiite, il est par exemple l’auteur du Mustadrak al-Wasa’il wal Mustanbat al-Masa’il l’un des principaux livres de Hadiths utilisés par les Chiites Imamites, comptant plus de 23000 Hadiths. Ce livre indissociable de l’oeuvre Wasa’il al-Chia du Cheikh Muhammad ibn al-Hassan al-Hurr al-Amili mort en 1684. L’Ayatollah al-Khomeyni et d’autres savants contemporains citent très souvent cet ouvrage dans leurs livres car le Cheikh Nûri al-Tabarsi en compilant ce livre a apporté une amélioration considérable au livre Wasa’il al-Chia du Cheikh al-Hurr al-Âmili.L’ayatollah al-Khomeyni décrit d’ailleurs le Cheikh Nûri al-Tabarsi de la manière suivante :

المولى العالم الزاهد العابد الفقيه المحدث الميرزا حسين النوري نور الله مرقده الشريف

« le maître, le savant, l’ascète, l’adorateur, le Faqih, le Mouhaddith, al-Mirza Hossein al-Nûri, qu’Allah illumine son mausolée béni1

Cheikh Nûri al-Tabarsi a aussi rédigé son livre polémique Fasl al-Khitab Fi Ithbat Tahrif Kitab Rabb al-Arbab2 dans lequel il s’assigne l’objectif de prouver que le Coran a été falsifié par les Compagnons, particulièrement les Califes qui ont usurpé le Califat à l’Imam Ali .

Nûri al-Tabarsi a étudié à Téhéran, Najaf, Kerbala sous l’autorité de maîtres comme Cheikh Abdelhossein al-Tehrani, Cheikh Murtada al-Ansari l’un des plus grands savants Imamites de son temps, ou encore Cheikh Abderrahim Boroujerdi. Parmi ses élèves l’on peut citer Cheikh Muhammad al-Kashani, Cheikh Abbas al-Qommi auteur du livre d’invocations Chiites Mafatih al-Jinane, Cheikh Agha Bozorg al-Tehrani auteur de l’immense ouvrage bio-bibliographique al-Dhari’a Illa Tasanif al-Chia, Sayed Abdelhossein Charafeddin al-Musawi auteur de l’ouvrage (fictif) de propagande « Les Correspondances » (al-Murajaat).

L’ayatollah al-Milani déclare à propos de Nuri al-Tabarsi :

صحيح أن الميرزا نوري من كبار المحدثين إننا نحترم الميرزا النوري الميرزا النوري رجل من كبار علمائنا ولا نتمكن من الاعتداء عليه بأقل شئ ولا يجوز وهذا حرام إنه محدث كبير من علمائنا

« Il est vrai que Mirza se trouve parmi les grands savants du Hadith et nous respectons Mirza Nûri. Mirza Nûri est un de nos grands savants, et il n’est possible pour nous d’être le moins du monde hostile envers lui, et il n’est pas permis de l’être. Faire ceci est haram ! En vérité, il est un expert dans le Hadith parmi nos savants3

L’ayatollah Cheikh Agha Bozorg al-Tehrani connu pour son ouvrage bibliographique al-Dharî’a ilâ Tasânîf al-Chî’a  et qui fut élève du Cheikh Nûri al-Tabarsi dit de son maître :

إمام أئمّة الحديث والرجال في الأعصار المتأخّرة ، ومن أعاظم علماء الشيعة ، وكبار رجال الإسلام في هذا القرن

» L’Imam des Imams du Hadith et (de la science) des hommes (transmetteurs de hadith) de ces derniers siècles, parmi les plus éminents savants Chiites et les plus importants Hommes de l’Islam de cette époque4

Le Cheikh Sayed Muhsin al-Amîn le grand savant Damascène de son époque dit de lui dans son œuvre A’iyan al-Chîa :

كان عالماً فاضلاً محدّثاً متبحّراً في علمي الحديث والرجال ، عارفاً بالسير والتاريخ ، منقباً فاحصاً ناقماً على أهل عصره عدم اعتنائهم بعلمي الحديث والرجال ، زاهداً عابداً لم تفته صلاة الليل ، وكان وحيد عصره في الإحاطة والاطلاع على الأخبار والآثار والكتب الغربية ، وجمع من نفائس المخطوطات كتباً كثيرة

« Il était le savant, le noble, le Muhaddith, Mutabahiran5 dans la science du Hadith et des Hommes, connaisseur dans la Sirah et l’Histoire, chercheur, investigateur, mécontent à l’encontre des personnes de son époque qui n’ont pas considéré comme il se doit la science du Hadith et des Hommes, dévot, adorateur, il ne manquait aucune prière de la nuit, il était unique à son époque dans la maitrise et la connaissance des traditions et des récits, et des livres occidentaux, et d’un ensemble d’ouvrages et manuscrits de valeur6

  1. 1. L’ayatollah al-Khomeyni dans son ouvrage al-Arba’un al-Hadith (« Les Quarante Hadiths ») en commentaire du premier hadith en page 21 du site chiite suivant :  http://www.holykarbala.net
  2. 2. Que l’on peut traduire par « Le discours décisif prouvant l’établissement de la falsification du Livre du Seigneur des seigneurs » et qui est consacré à prouver que les Compagnons du ProphèteSallallahou Alayhi wa Sallam ont falsifié le Coran. Un article plus complet sera rédigé au sujet de ce livre.
  3. 3. Al-Muhadarat fi al-I’tiqadat, Vol. 2 page 602
  4. 4. Propos cité dans une biographie de ce savant sur le site chiite suivant : http://arabic.al-shia.org
  5. 5. En arabe : Océan de savoir
  6. 6. Propos cité dans une biographie de ce savant sur le site chiite suivant : http://arabic.al-shia.org

se connecter

s'inscrire

Reset Your Password