vendredi 23 août 2019

La science du Hadith chez les Chiites Imamites : L’apparition du ‘Ilm al-Rijâl (2/15)

1) L’apparition de la science de la Critique et de l’Agrément (‘Ilm al-Rijâl)

L’objet de cette science est l’étude de la condition et des caractéristiques des rapporteurs et transmetteurs de Hadith. C’est le résultat de cette étude qui permet de décider de l’acceptation ou du rejet du Hadith et de son rapporteur, et ceci en tenant compte de plusieurs facteurs et critères : la moralité, la droiture, la fiabilité (le rapporteur est-il digne de foi ou est-il menteur ?), la capacité à retenir (par cœur ou par écrit) le Hadith (le texte et la chaîne de transmission) et à le retransmettre fidèlement (sans erreur), le niveau de renommée (rapporteur connu ou inconnu ?), la doctrine professée et la tendance suivie, la génération (l’époque à laquelle a vécu le rapporteur), etc.

Cette branche de la science du Hadith est devenue une science indépendante dés la fin du deuxième siècle avec la compilation de plusieurs ouvrages spécialisés uniquement sur l’étude et la classification des rapporteurs. On peut ainsi trouver de nombreux intitulés d’ouvrages du genre : Les fiables, les faibles, les rejetés, les critiqués… comme par exemple : al-Du’afâ’ (les faibles) d’al-Bukhârî (256 h), al-Jarh wa al-Ta’dîl de Abu Hâtim al-Râzî (277 h), al-Du’afâ’ wa al-Matrûkîn d’al-Nassâ’î (303 h), al-Majrûhîn min al-Ruwât de Ibn Hibbân (354 h). Le savant Imamite Majid al-Gharbâwî écrit :

أما من تكلم بالجرح والتعديل أو كتب في ذلك عند السنة . فقد تكلم ابن عباس (۹٦ ه‍) ، وأنس بن مالك (۹۳ ه) ، والشعبي ( ۱۰۶ ه‍)، وابن سيرين (۱۱۰ ه‍) ، والأعمش (۱٤۸ ه‍) ، وشعبة (۱٦۰ ه) ، ومالك (۱۷۹ ه‍) ، وابن المبارك (۱۸۱ ه‍) ، وابن عيينة (۱۹۷ ه‍) ، ويحيى بن معين (۲۳۳ ه‍) ، وأحمد بن حنبل (۲٤۱ ه‍) . ومن الكتب الجامعة : تواريخ ثلاثة للبخاري (۲٥٦ ه‍) وعلي بن المديني (۲۳٤ ه) وكتاب أوهام أصحاب التواريخ في معرفة الثقات والضعفاء والمجاهيل لابن حبان (۲٥٤ ه)
Et en ce qui concerne ceux qui ont parlé ou rédigé dans le domaine de la critique et de l’agrément (al-Jarh wa al-Ta’dîl) chez les Sunnites, ce sont : Ibn Abbas (96 h), Anas Ibn Mâlik (93 h), al-Cha’bî (104 h), Ibn Sirîn (110 h), al A’mach (148 h), Chu’bah (160 h), Ibn al Mubârak (181 h), Ali Ibn al-Madînî (197 h), Yahya Ibn Ma’în (233 h), Ahmed Ibn Hanbal (241 h). Et parmi les ouvrages : les trois Târîkh de Bukhârî (256 h), [le Tarikh en 10 volumes de] Ali Ibn al-Madînî (234 h) et le livre Awhâm Ashâb al-Tawârîkh fi ma’rifat al-Thiqât wa al-Dhu’afâ’e wa al-Majâhîl de Ibn Hibbân (254 h)1.

Chez les Chiites Imamites, la quasi-totalité des anciens livres de rapporteurs qu’ils mentionnent dans leurs ouvrages et index2 sont « inexistants » à ce jour ou bien ont « disparu », comme le livre Rijâl al-Chi’a d’ali Ibn al-Hakam, le savant Imamite Mâjid al-Gharbâwî écrit à ce sujet :

فمن كتب في القسم الأول : أ – من الشيعة : ۱ – كتاب الرجال لعبد الله بن جبلة الكناني (المتوفى ۲۱۹ ه‍) .۲ – كتاب الرجال للحسن بن فضال (المتوفى ۲۲٤ ه‍) .۳ – كتاب الرجال لعلي بن الحسن بن فضال (ولادته ۲۰٦ ه‍) .٤ – كتاب الرجال لأحمد بن محمد بن خالد البرقي (۲۸۰ ه‍). ٥ – كتاب الرجال لابن عقدة (۲٤۹ – ۳۳۳ ه‍) .٦ – تاريخ الرجال لأحمد بن علي العلوي العقيقي (المتوفى ۲۸۰ ه‍).
Parmi les livre Chiites de la première catégorie (‘Ilm al-Rijâl) : 1- Le livre al-Rijâl de Abdallah Ibn Jibla al-Kinânî (décédé le 219 h), le livre al-Rijâl d’al-Hassan Ibn fudhâl (décédé le 224 h), 3- le livre al-Rijâl d’ali Ibn al-Hassan Ibn Fudhâl (né le 206 h), 4- le livre al-Rijâl de Ahmed Ibn Muhammed al-Barqî (décédé le 280 h), 5- le livre al-Rijâl de Ibn ‘Uqda (né le 249 h et décédé le 333 h), 6- Târîkh al-Rijâl de Ahmed Ibn Ali al-Alawî al-‘Aqîqî (décédé le 280 h)3

Mais cette énumération d’ouvrages n’est citée qu’à des fins de propagande puisque la totalité de ces ouvrages sont de toute façon « inexistants » ! En effet, Ja’far al-Sabhânî déclare :

وألف عبد الله بن جبلة الكناني ( المتوفي عام ۲۱۹) وابن فضال وابن محبوب وغيرهم في القرن الثاني إلى أوائل القرن الثالث ، كتبا في هذا المضمار ، واستمر تدوين الرجال إلى أواخر القرن الرابع . ومن المأسوف عليه ، أنه لم تصل هذه الكتب إلينا ، وإنما الموجود عندنا وهو الذي يعد اليوم أصول الكتب الرجالية  ما دون في القرنين الرابع والخامس
Abdallah Ibn Jibla al-Kinânî (d. 219h), Ibn Fudhâl, Ibn Mahbûb et d’autres ont rédigé des livres dans ce domaine durant le deuxième siècle et au début du troisième siècle, et la compilation [sur la biographie] des rapporteurs a continué jusqu’a la fin du quatrième siècle. Et malheureusement, aucun de ces ouvrages ne nous est parvenu, mais ce dont nous disposons aujourd’hui et que nous comptons comme les Ussûl al-Kutub al-Rijâliya (les piliers des ouvrage de Rijâl) c’est ce qui a été composé durant les quatrième et cinquième siècles de l’hégire4.

Et même pour ceux qui nous sont parvenus, leur auteur se contentait, dans la majorité des cas, de rapporter les récits sans donner d’avis, de critique(s) ou d’agrément(s) concernant le rapporteur du récit. Ces ouvrages étaient donc davantage de simples ouvrages de compilation de rapporteurs, des listings comme on dirait aujourd’hui, que des ouvrages consacrés à la Critique et à l’Agrément (Jarh wa Ta’dîl). Le savant Imamite Ibn al-Chahîd écrit :

وأكثر الكتب المصنفة في الرجال لمتقدمي الأصحاب اقتصروا فيها على ذكر المصنفين، وبيان الطرق إلى رواية كتبهم
Et la plupart des premiers ouvrages concernant les rapporteurs, se contentaient de citer les auteurs [d’ouvrages] et de montrer les voies [chaînes de transmission] menant à leurs ouvrages5.

La raison précise pour laquelle les Imamites ont commencé à rédiger des ouvrages dans ce domaine n’est motivée que par la réaction aux critiques des savants Musulmans Sunnites comme le déclare le savant Imamite Baqir al-Ayrawânî :

والسببُ في تأليف النجاشي لكتابه هذا تعيير جماعة من المخالفين للشيعة بانه لا سلف لهم ولا مصنف
La raison pour laquelle al-Najâchî a rédigé son ouvrage (Rijâl al-Najâchî) sont les railleries d’un groupe parmi les opposants aux Chiites quant au fait qu’ils n’ont ni prédécesseurs (salaf) ni ouvrages [dans ce domaine]6.

Quatre ouvrages sont considérés par les savants Chiites Imamites comme étant les piliers ou les fondements de cette science, à savoir :
Rijâl al-Kachî de Muhammed Ibn Omar al-Kachî (d 350H)
Rijâl al-Tûssî, rédigé par le maître de la branche chiite Abu Ja’far al-Tûssî (d 460H)
Al-Fihrist écrit également par Abu Ja’far al-Tûssî (d 460H)
Rijâl al-Najâchî de Ahmed Ibn Ali al-Najâchî (d 450H)

Pourtant en matière d’authenticité, l’Ayatollah Ali Khâmeneï, le guide suprême de la révolution iranienne, affirme qu’aucune copie authentique de ces livres n’est parvenue à cette époque, et plus encore, il déclare que ces copies ont toutes fait l’objet de falsification ! Alors que dire des autres ouvrages secondaires, moins importants que ces quatre là ! Ali Khâmeneï dit en effet :

بناء على ما ذكره الكثير من خبراء هذا الفن ، ان نسخ كتاب الفهرست كأكثر الكتب الرجالية القديمة المعتبرة الاخرى مثل كتاب الكشي والنجاشي والبرقي والغضائري قد ابتليت جميعاً بالتحريف والتصحيف ،ولحقت بها الاضرار الفادحة ، ولم تصل منها لابناء هذا العصر نسخة صحيحة
En se basant sur ce qu’ont mentionné les nombreux experts de cet art (discipline), [nous pouvons dire que] les copies du livre al Fihrist, tout comme la plupart des autres anciens livres sur les rapporteurs (al-Rijâl) comme le livre d’al-Kachî ou d’al-Najâchî ou d’al-Burquî ou d’al-Ghadâ’irî, ont été tous fait l’objet de falsifications et d’erreurs de transcription (Tashîf). Et elles (les copies du livre al-Fihrist] ont subi des dégâts énormes et aucune copie authentique ne nous est parvenue a cette époque7.

D’autres savants Imamites mentionnent cinq autres livres qui sont :
Rijâl al-Barquî d’al-Barquî
Rissâlat Abu Ghâlib al-Zarârî de Abu Ghâlib al-Zarârî (décédé le 368 h)
Machyakhat al-Tûssî d’al-Tûssî (ce livre en réalité est une partie de son ouvrage Tahdhîb al-Ahkâm, l’un des quatre ouvrages fondamentaux dans le Hadith Imamites)
Rijâl Ibn al-Ghadhâ’irî de Ibn al-Ghadâ’irî
Machyakhat al-Faqîh de Ibn Bâbawîh al Qummî.

Ces cinq livres ci-dessus, ajoutés aux quatre autres mentionnés précédemment constituent donc les neuf livres fondamentaux de la science de la Critique et de l’Agrément chez les Chiites Imamites. Nous y reviendrons en détail dans un prochain chapitre.

  1. 1. Nihâyat al-Dirâya fi Charh al-Wajîza de Sayed Hassan al-Sadr page 27
  2. 2. Type d’ouvrage qui recense les livres, avec leur intitulé et leur auteur, comme un catalogue.
  3. 3. Nihâyat al-Derâya de Sayed Hassan al-Sadr, page 25.
  4. 4. Kuliyât fi ‘Ilm al-Rijâl de Ja’far al-Sabhânî, page 57.
  5. 5. Kuliyât fi ‘Ilm al-Rijâl de Ja’far al-Sabhânî, page 75
  6. 6. Durus Tamhidiya fi al Qawâ’id al-Rijâliya de Bâqir al-Ayrawânî page 86
  7. 7. Al Ussul al Arba’a fi ‘Ilm al Rijal page 34 de l’Ayatollah Ali al-Khameneï

0 commentaires

se connecter

s'inscrire

Reset Your Password