lundi 11 novembre 2019

La réalité rattrape la fiction !

Souvenez vous des articles « Fiction ou Réalité ? » et « Fiction ou Réalité ? (Acte II) » que nous vous avions présentés comme des récits [à peine] fictifs pour illustrer le Fiqh Imamite du mariage temporaire. Aujourd’hui nous vous présentons une Fatwa qui vient comme pour donner forme à un tel scénario. C’est le Grand Ayatollah al-Sistani qui la donne en réponse à une question posée.

Sur un site Imamite (www.alseraj.net) qui regroupe les fatawi du Grand Ayatollah al-Sistani, nous pouvons lire à la page suivante (cliquez ici), la fatwa numéro 30 (tout en bas de la page) :

30 السؤال:
هل يجوز تعاقب أكثر من رجل للتمتع بأمراة واحدة من دون ادخال ، وما الحكم مع الادخال اذا كانت المرأة يائس ؟
الفتوى:
يجوز من دون دخول اذا لم تكن يائساً ويجوز مع الدخول اذا كانت يائساً كل ذلك بعد انتهاء مدة الزوج السابق او هبة المدة لها .
Question : Est il permis à plusieurs hommes d’enchainer un mariage temporaire [sans durée de viduité] avec une seule femme sans qu’il y ait pénétration (consommation du mariage) ? Et quel est le jugement avec pénétration (consommation du mariage) si la femme a atteint l’age de la ménopause ?
Réponse : Pour le cas de la femme non ménopausée, cela est permis sans la pénétration. Et pour le cas de la femme ménopausée, cela est permis avec pénétration. Et tout cela après le terme de la durée du mariage [temporaire] ou avec remise de la durée (par son « mari » précédent).

alseraj.net

Nous avons fait une copie d’écran que vous trouverez ci-dessus, au cas où la fatwa serait retirée de ce site. Une telle fatwa en tant que telle n’est pas surprenante, nous avions vu lors du premier article « Fiction ou Réalité ? » que le Fiqh Imamite permettait un tel scénario. Elle est intéressante en ce sens, où elle précise très clairement les choses pour celui qui veut se voiler la face.
Cette fatwa révèle clairement la situation : même pour une femme non ménopausée, une fillette même, elle peut enchaîner les mariages temporaires d’une dizaine de minutes, sans pénétration vaginale, les uns à la suite des autres. Quelle est donc la différence avec la prostitution ?
Et cela d’autant plus que l’on trouve une autre fatwa tout aussi choquante où le Grand Ayatollah al-Sistani permet à une femme de vivre et gagner sa vie en faisant du mariage temporaire une activité lucrative !

السؤال : هل يجوز أن تمتعهن المرأة ، أو الفتاة زواج المتعة كمهنة ضمن الضوابط الشرعية تعيش وتتكسب من خلالها ؟
الفتوى: يجوز
Question : Est ce qu’il est permis à la femme ou à la jeune fille de pratiquer la mariage temporaire (mut’a) [dans le cadre de la législation islamique] comme travail pour vivre et gagner sa vie?
Réponse : Oui cela est permis.

Cette fatwa se trouve sur le même site que le précédent, dans la même rubrique (« mariage temporaire »), elle se trouve sur cette page (cliquez ici), c’est la numéro 201.

Nous avons préféré faire une copie d’écran de la page où se trouve cette fatwa au cas où celle-ci venait à disparaître :

alseraj.net2

0 commentaires

se connecter

s'inscrire

Reset Your Password