mardi 22 août 2017

20 exemples de versets falsifiés selon les sources Chiites Imamites

Dans cet article, vous pourrez découvrir un échantillon de versets que les savants Chiites Imâmites déclarent avoir été falsifiés par les Compagnons (bien entendu). Dans les précédents articles, nous vous avions présenté la croyance Imamite concernant le Coran, en citant de nombreux savants de premier plan.

Avec cet article, il s’agit de vous illustrer concrètement cette croyance en rapportant des ouvrages Chiites un échantillon de ces versets falsifiés. Ces exemples de versets falsifiés sont tirés des ouvrages les plus authentiques, à l’exemple du livre de référence Al-Kâfî qui est l’ouvrage de tradition le plus important du Chiisme Imâmite rédigé par « Thiqat al-Islam » al-Kulaynî, ou de l’ouvrage d’exégèse le plus connu, celui de Alî ibn Ibrâhîm al-Qummî (l’équivalent du Tafsîr de Tabarî ou de Ibn Kathîr).

Mais avant de vous citer ces exemples de versets falsifiés nous aimerions rappeler le statut de ces 2 ouvrages et citer un certain nombre de savants Chiites de références (anciens et contemporains) qui affirment avec force l’authenticité d’al-Kâfi et du Tafsir al-Qummî, à commencer par leurs auteurs eux-mêmes, ibn Ya’qub al-Kulayni et Ali Ibn Ibrahim al-Qummi.

– En ce qui concerne l’ouvrage al-Kâfî d’al-Kulaynî :

Dans l’introduction de son ouvrage al-Kâfî, al-Kulaynî répond à celui qui lui demandait un livre « suffisant » (Kâfiyan) pour étudier la religion :

وقلت إنك تحب أن يكون عندك كتاب كاف يجمع فيه من جميع فنون علم الدين مايكتفي به المتعلم ويرجع إليه المسترشد ويأخذ منه من يريد علم الدين والعملبه بالآثار الصحيحة عن الصادقين عليهم السلام والسنن القائمة التي عليهاالعمل وبها يؤدي فرض الله عز وجل وسنة نبيه صلى الله عليه وآله وقلت لوكان ذلك رجوت أن يكون ذلك سببا يتدارك الله تعالى بمعونته وتوفيقه إخوانناوأهل ملتنا ويقبل بهم إلى مراشدهم
Et tu dis que tu aimerais posséder un livre suffisant/qui comble les besoins [kâfi], qui englobe tous les domaines de la science religieuse, qui puisse suffire à l’étudiant et servir de ressource à celui qui cherche la guidée. [Un livre] qui pourra servir à celui qui veut [acquérir] la science religieuse et la pratique qui en découle, en se basant sur les citations [âthâr] authentiques des Véridiques alayhim salam, ainsi que les traditions instituées [Sunan] sur lesquelles la pratique doit se baser et par lesquelles sont accomplis les ordres d’Allah ‘azza wa djal et la Sunnah de Son Prophète sallallahou ‘alayhi wa âlih. Et tu as dit : Si cela arrivait, j’ose espérer que ce livre sera un moyen pour Allah de réformer nos frères et gens de notre communauté et qui leur permettra d’atteindre le salut1.

Al-Kulaynî ajoute plus loin  :

وقد يسر الله وله الحمد تأليف ما سألت وأرجو أن يكون بحيث توخيت
Allah, à Lui la louange, a facilité la rédaction de ce que tu as demandé. J’espère qu’il sera à la hauteur de tes espérances2.

Le célèbre exégète Chiite Fayd al-Kâchânî déclare dans son Tafsir, à propos d’al-Kulaynî et de son livre :

واما اعتقاد مشايخنا « ره » في ذلك فالظاهر من ثقة الاسلام محمد بنيعقوب الكليني طاب ثراه أنه كان يعتقد التحريف والنقصان في القرآن لأنه كان روى روايات في هذا المعنى في كتابه الكافي ولم يتعرض لقدح فيها مع أنه ذكر في أول الكتاب أنه كان يثق بما رواه فيه وكذلك استاذه علي بن إبراهيمالقمي ( ره ) فان تفسيره مملوّ منه وله غلو فيه ، وكذلك الشيخ أحمد بن أبي طالب الطبرسي رضي الله عنه فانه أيضا نسج على منوالهما في كتاب الاحتجاج .
Quant à la croyance de nos savants à ce sujet (au sujet de la falsification du Coran), il apparaît que Thiqat al-Islam Muhammad bin Ya’qub al-Kulaynî croyait en l’altération (Tahrif) et en la diminution du Coran, car il a rapporté des récits en ce sens dans son livre al-Kâfî sans les critiquer bien qu’il ait mentionné au début de son livre qu’il croyait en ce qu’il avait rapporté. [Ceci s’applique] à son maitre Ali bin Ibrahim al-Qummî (Rahimahu Allah) puisque son Tafsir est plein de ce genre de récits et il avait même quelques positions extrémistes à ce sujet, et également Cheikh Ahmad Ibn Abi Talib al-Tabarsi (radhia Allahou anhou) puisqu’il les a suivis à ce sujet dans son livre Al-Ihtijaj3.

Le Cheikh Al-Hurr al-‘Amilî écrit dans son livre Wasa’il al-Chi’ah :

أن أصحاب الكتب الأربعة ، وأمثالهم ، قد شهدوا بصحة أحاديث كتبهم ، وثبوتها ، ونقلها من الأصول المجمع عليها.
فان كانوا ثقاتا : تعين قبول قولهم ، وروايتهم ، ونقلهم ، لأنه شهادة بمحسوس
Les auteurs des quatre livres ont attesté de l’authenticité vérifiée des hadiths qu’ils ont compilés dans leur livre, provenant des Usul (bases/fondements) sur lesquels il y a consensus. Et s’ils (ces savants) sont fiables, il faudra prendre en considération leurs propos, leurs récits, leurs citations, car il s’agit là de témoigner d’une chose concrète. »4

Al-Hurr al-‘Amilî écrit encore :

وهو صريح أيضا في الشهادة بصحة أحاديث كتابه لوجوه منها قوله بالآثار الصحيحة ومعلوم أنه لم يذكر فيه قاعدة يميز بها الصحيح عن غيره لو كان فيه غير صحيح ولا كان اصطلاح المتأخرين موجودا في زمانه قطعا كما يأتي فعلم أن كل ما فيه صحيح باصطلاح القدماء بمعنى الثابت عن المعصوم بالقرائن القطعية أو التواتر
Et il est aussi clair quant à témoigner de l’authenticité des récits de son ouvrage (al-Kâfi), cela pour plusieurs raisons : Parmi celles-ci, ses propos concernant les « citations authentiques », il est bien connu qu’il n’a pas précisé en cela une règle qui [permet] de distinguer l’authentique du non authentique, dans le cas où il y aurait [dans son ouvrage] des [récits] non authentiques.
Et la terminologie des savants contemporains (les muta’akhiroun, les savants ultérieurs) n’existaient absolument pas à son époque comme on le verra ci-après. Sache que tout ce qui est dans [ces livres] est authentique selon la terminologie des premiers [savants], à savoir qu’il est (le récit) établi/authentique (rapporté) d’après les Infaillibles, et ce [l’authenticité est attestée] par des indices claires [qui ne laissent pas place au doute] ou par [le fait qu’ils viennent] de voies multiples (tawâtur). »5

Remarque :Ce qu’al-Hurr al-Amilî désigne par « la terminologie des savants ultérieurs » est la terminologie classifiant les Hadiths en terme d’authenticité, qui fut seulement introduite au 7ème siècle de l’Hégire. Avant cette catégorisation, les premiers savants Chiites Imâmites classaient les Hadiths en Sahih ou non-Sahih. Cette thématique est traitée dans notre article sur la science du Hadith Chiite.

Le Cheikh Muhammad Baqir al-Majlissi, élève des deux savants cités ci-dessus, en commentaire d’un hadith Chiite tiré d’al-Kâfi traitant de la compilation du Coran déclare ceci :

ختلف أصحابنا في ذلك، فذهب الصدوق ابن بابويه و جماعة إلى أن القرآن لم يتغير عما أنزل و لم ينقص منه شي‏ء، و ذهب الكليني و الشيخ المفيد قدس الله روحهما و جماعة إلى أن جميع القرآن عند الأئمة عليهم السلام، و ما في المصاحف بعضه، و جمع أمير المؤمنين صلوات الله عليه كما أنزل بعد الرسول صلى الله عليه و آله و سلم و أخرج إلى الصحابة المنافقين فلم يقبلوا منه، و هم قصدوا لجمعه في زمن عمر و عثمان كما سيأتي تفصيله في كتاب القرآن
Et nos compagnons ont divergé à ce sujet (le recensement du texte coranique et sa falsification), al-Sadûq ibn Babawayh par exemple et un groupe [de savants] sont d’avis que le Coran n’a pas été changé par rapport à ce qui a été révélé et que rien n’y manque (aucune suppression). Al-Kulaynî et Cheikh al-Mufîd, qu’Allah sanctifie leurs âmes, ainsi qu’un groupe [de savants] disent quant à eux que l’ensemble du Coran se trouve auprès de nos Imams, que la paix soit sur eux, et que ce qui est dans les Masahif [actuellement disponibles] est seulement une partie du Coran, et que le Commandeur des croyants [Ali ibn Abi Talib], que la paix soit sur lui, a réuni et compilé le Coran comme il a été révélé, après la [mort du] prophète, que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Lui et sa famille, et il l’a présenté aux compagnons hypocrites et ils ne l’ont pas accepté de lui mais ils projetèrent de le rassembler [le Coran] à l’époque d’Omar et de Othman comme nous le verrons en détail dans le Livre (chapitre) du Coran6. »

Le savant Chiite Abu al Hassan al-‘Amilî, lui-même élève de Cheikh Muhammad Baqir al-Majlissi et d’al-Hurr al-Amili, écrit dans son Tafsir Mir’at al-Anwar :

اعلم أن الذي يظهر من ثقة الاسلام محمد بن يعقوب الكليني طاب ثراه أنه كان يعتقد التحريف والنقصان في القرآن لأنه روى روايات كثيرة في هذا المعنى في كتاب الكـــافي الذي صرح في أوله بأنه كان يثق فيما رواه فيه ولم يتعرض لقدح فيها ولا ذكر معارض لها
المقدمة الثانية الفصل الرابع تفسير مرآة الانوار ومشكاة الاسرار وطبعت كمقدمه لتفسير البرهان للبحراني.
Sache que ce qui ressort [des écrits] d’al-Kulaynî est qu’il croyait en la falsification et en la diminution du Coran, car il a compilé de nombreuses narrations à ce sujet dans son livre al-Kâfî, dans lequel il a déclaré dans l’introduction qu’il croyait en tout ce qu’il avait rapporté. Or il n’a ni critiqué ces narrations et ni mentionné [aucun récit] allant à l’encontre de celles-ci. »7

Le célèbre Ennurî al-Tabarsi écrit dans son livre Fasl al-Khitab à propos des savants Chiites et de la falsification du Coran :

اعلم أن لهم في ذلك أقوالاً مشهورها اثنان . الأول : وقوع التغييروالنقصان فيه ، وهو مذهب الشيخ الجليل علي بن إبراهيم القمي شيخ الكليني في تفسيره صرح في أوله وملأ كتابه من أخباره مع التزامه في أوله بأن لايذكر فيه إلا عن مشايخه وثقاته ومذهب تلميذه ثقة الإسلام الكليني رحمهالله على نسبه إليه جماعة لنقله الأخبار الكثيرة الصريحة في هذا المعنى في كتاب الحجة خصوصاً في باب النكت والنتف من التنزيل وفي الروضة من غير تعرض لردها أو تأويلها
Sache qu’il y a deux avis à ce sujet. Le premier : La corruption du Coran a eu lieu sous forme de changement et de diminution, et c’est le Madhab (l’avis) du respecté Cheikh Ali ibn Ibrahim al-Qummî, le maitre d’al-Kulaynî, qui l’a explicitement déclaré dans l’introduction de son Tafsir et rempli son livre de nombreuses narrations [corroborant cette croyance], sachant qu’il a évoqué dans son introduction qu’il s’imposerait de ne rapporter que des récits de ses maitres et de ses sources fiables/dignes de confiance.
C’est aussi la croyance de son élève Thiqat al-Islam al-Kulaynî (ra), selon ce que lui attribue un groupe (de savants), pour avoir rapporté dans son livre de nombreux récits explicites allant dans ce sens, dans son Kitab (Chapitre) al-Hujjah, principalement dans le Kitab al-Nukat wa al-Nutaf min Tanzil et dans son al-Rawdah sans chercher à les réfuter ou leur trouver une [autre] interprétation. »8

Il dit également dans son ouvrage Khatimat Mustadrak al-Wasa’il :

الكافي بين الكتب الأربعة كالشمس بين النجوم, وإذا تأمل المنصف استغنى عن ملاحظة حال آحاد رجال السند المودعة فيه, وتورثه الوثوق, ويحصل له الاطمئنان بصدورها وثبوتها وصحتها

« Al-Kâfi parmi les quatres livres, est comparable au soleil parmi les étoiles. Si le (chercheur) impartial l’étudie, il réalisera qu’il n’y a nul besoin d’analyser les chaines de transmission contenues dans cet ouvrage. Il saura que ce livre est fiable, et il sera à l’aise vis-à-vis de ses récits, de leur origine et de leur authenticité9. »

L’Ayatollâh Abd al-Hussein Charafuddîn al-Mûsawî écrit dans son ouvrage al-Murâja’at (Les correspondances), Lettre 110, que le contenu des quatre livres de référence de traditions imamites est « définitivement authentique » :

وأحسن ما جمع منها الكتب الاربعة التي هي مرجع الامامية في أصولهم وفروعهم من الصدر الاول إلى هذا الزمان ، وهي : الكافي ، والتهذيب ، والاستبصار ،ومن لا يحضره الفقيه ، وهي متواترة ومضامينها مقطوع بصحتها ، والكافي أقدمها وأعظمها وأحسنها وأتقنها
Le meilleur de ce qui fut rassemblé se trouve dans les quatre livres qui forment la référence des Imamites en matière de principes de bases et des ramifications, depuis le début de l’Islam jusqu’à l’heure actuelle, et qui sont : al-Kâfî, al-Tahdhîb, al-Istibsâr et Man lâ Yahduruhu Al-Faqîh. Et ce sont [des ouvrages] rapportés par plusieurs voies (mutawâtir) dont le contenu est certifié définitivement authentique. Al-Kâfî en est le plus ancien, le plus important, le meilleur et le plus soigné. On y trouve 16.199 hadiths, c’est-à-dire plus que ce que rapportent les six Sahîhs réunis, comme le font remarquer al-Chahîd dans al-Dhikra et d’autres savants. »10

Ou encore le Grand Ayatollah Muhammad Sadiq al-Sadr, une grande référence contemporaine, écrit à propos de l’authenticité des quatre livres Chiites :

أن الشيعة وإن كانت مجمعة على اعتبار الكتب الأربعة وقائلة بصحة كل مافيها من روايات غير أنها لا تطلق عليها اسم الصحاح كما فعل ذلك إخوانهم أهل السنة
Les Chiites, bien qu’ils soient unanimes sur la fiabilité des quatre livres et qu’ils croient en l’authenticité de toutes les narrations qu’elles contiennent, ne les appellent pas Sihah comme le font leurs freres Sunnites. »11

L’Ayatollah Muhammad Mahdi al-Asifi cité par Sayyed Ali al-Tabataba’ï dit dans l’introduction de son livre Tariq Fiqh Ahl al-Bayt :

وقد جمع رحمه الله في موسوعته هذه ما صح لديه من أحاديث الأئمة الهداة عليهم السلام
Il (Al Kulayni) a compilé dans son encyclopédie ce qu’il a considéré authentique venant des Imams de la guidée. »12

L’Ayatollah Abu Tâlib al-Tabrizî écrit dans Mu’jam al-Mahasin wa al-Masami :

وقد صرح في مقدمته بصحة أحاديثه حيث قال وقلت تحب أن يكون عندك كتاب يأخذ منه من يريد علم الدين والعمل به بالآثار الصحيحة عن الصادقين عليهم السلام . . . . إلى أن قال وقد يسر الله وله الحمد تأليف ما سألت وأرجو أن يكون بحيث توخيت
Il a déclaré l’authenticité de son livre dans son introduction lorsqu’il dit « tu dis que tu aimerais posséder un livre Kâfi [suffisant/qui comble les besoins] qui englobe tous les domaines de la science religieuse, qui puisse suffire à l’étudiant et servir de ressource à celui qui cherche la guidée. [Un livre] qui pourra servir à celui qui veut [acquérir] la science religieuse et la pratique qui en découle, en se basant sur les citations [âthâr] authentiques des Véridiques alayhim salam » jusqu’à « Allah, à Lui la louange, a facilité la rédaction de ce que tu as demandé. J’espère qu’il sera à la hauteur de tes espérances« .13

Et pour finir, nous citerons les propos du Grand Ayatollah al-Khô’î qui cite son Cheikh le Grand Ayatollah al-Na’ini qui déclare à propos des hadiths d’al-Kâfî :

وقد ذكر غير واحد من الاعلام أن روايات الكافي كلها صحيحة ولا مجال لرمي شئ منها بضعف سندها وسمعت شيخنا الأستاذ الشيخ محمد حسين النائيني قدس سره في مجلس بحثه يقول إن المناقشة في إسناد روايات الكافي حرفة العاجز
Plus d’un éminent savant a attesté l’authenticité de toutes les narrations dans al-Kâfî, et qu’il n’y a pas lieu de rejeter l’une d’entre elles à cause d’une chaine de transmission faible. J’ai entendu mon Sheikh, le Maître, le Cheikh Muhammad Hussain al-Na’ïni (qAs) déclarer lors d’une assise : « En vérité, discuter les chaines de transmission des narrations d’al Kâfî est le travail de l’incompétent (l’incapable). »14

– En ce qui concerne l’ouvrage Tafsîr al-Qummî d’Ali ibn Ibrahim al-Qummî :

Al-Khô’î déclare que tous les Maîtres de Ali Ibn Ibrahim al-Qummî sont fiables, et par conséquent les récits qu’il rapporte dans son Tafsir le sont également :

. ولذا نحكم بوثاقة جميع مشايخ علي بن إبراهيم الذين روى عنهم في تفسيره
C’est pour cela que nous jugeons fiables tous les Maîtres de Ali Ibn Ibrahim (al-Qummî) de qui il a rapporté [ses récits] dans son Tafsîr.15

Al-Khô’î s’appuie également sur les propos d’al-Hurr al-‘Amilî :

بل استفاد صاحب الوسائل في الفائدة السادسة في كتابه في ذكر شهادة جمع كثير من علماءنا بصحة الكتب المذكورة وأمثالها وتواترها وثبوتها عن مؤلفيها وثبوت أحاديثها عن أهل بيت العصمة عليهم السلام أن كل من وقع في إسناد روايات تفسير علي بن إبراهيم المنتهية إلى المعصومين عليهم السلام ، قد شهد علي بن إبراهيم بوثاقته ، حيث قال : ( وشهد علي بن إبراهيم أيضا بثبوت أحاديث تفسيره وأنها مروية عن الثقات عن الائمة عليهم السلام ) .
أقول : أن ما استفاده – قدس سره – في محله ، فإن علي بن إبراهيم يريد بما ذكره إثبات صحة تفسيره، وأن رواياته ثابتة وصادرة من المعصومين عليهم السلام.
al-Hurr al-‘Amili conclut dans la sixième question de son livre en évoquant l’attestation d’un grand nombre de nos savants sur l’authenticité des livres cités et leurs semblables ainsi que leur Tawâtur  et la certitude d’être attribués a leurs vrais auteurs ainsi que la certitude que leurs Hadiths sont effectivement les paroles des infaillibles Ahl al-Bayt que la paix soit sur eux. Ali Ibn Ibrahim al-Qummi atteste que tous les rapporteurs des récits de son exégèse (Tafsir Al-Qummi) sont fiables. Il a dit : « Ali Ibn Ibrahim Al-Qummi a attesté lui aussi de la certitude (l’authenticité) des récits de son tafsir et qu’elles sont rapportés des Imams, que la paix soit sur eux ».
Je (Al-Khô’ï) dit : « Ce qu’a déduit (al-Hurr al-‘Amili) est correct car Ali Ibn Ibrahim (al-Qummi) a voulu par cette parole, certifier l’authenticité de son exégèse et que ses récits sont certifiés être les paroles des Imams infaillibles. »16

Al-Chahrûdî tient exactement le même propos, mots pour mots ! Il écrit :

ولذا نحكم بوثاقة جميع مشايخ علي بن إبراهيم القمي الذين روى عنهم في تفسيره
C’est pour cela que nous jugeons fiables tous les maitres de Ali Ibn Ibrahim al-Qummî de qui il a rapporté [ses récits] dans son Tafsir. »17

Sayed Ali al-Chahristanî écrit dans son livre Man’ Tadwîn al-Hadith (De l’interdiction de mettre par écrit le Hadith) :

وقد شهد علىّ بن إبراهيم القمّيّ بثبوت أحاديث تفسيره وأنّها مرويّة عن الثقات عن الأئمّة

« Et ‘Ali ibn Ibrahim al-Qummî a témoigné de l’authenticité des récits dans son ouvrage de Tafsir et qu’ils sont réellement issus des rapporteurs de confiance qui les tiennent des Imams [Infaillibles]. »18

Après ce petit tour d’horizon, évoquons sans plus tarder un exemple de récits qui stipulent, sans ambiguïté aucune, le caractère falsifié de nombreux versets coraniques :

1) Sourate al-Baqara – La Vache (2), verset 23

۞وَإِنْ كُنْتُمْ فِي رَيْبٍ مِمَّا نَزَّلْنَا عَلَى عَبْدِنَا فَأْتُوا بِسُورَةٍ مِنْ مِثْلِهِ وَادْعُوا شُهَدَاءَكُمْ مِنْ دُونِ اللَّهِ إِنْ كُنْتُمْ صَادِقِينَ۞
۞Et si vous êtes dans le doute au sujet de ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur, essayez donc de composer une seule sourate semblable à celle-ci, et faites venir les témoins que vous vous êtes donnés en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques.۞

عن ابي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرئيل عليه السلام بهذه الآية على محمد هكذا: « وإن كنتم في ريب مما نزلنا على عبدنا (في علي) فأتوا بسورة من مثله »
D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam) : L’ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, a révélé ce verset à Muhammad de la sorte : « Et si vous êtes dans le doute au sujet de ce que Nous avons révélé à Notre Serviteur au sujet de Ali, essayez donc de composer une seule sourate semblable à celle-ci ».19

2) Sourate al-Baqara – La Vache (2), verset 59

۞فَبَدَّلَ الَّذِينَ ظَلَمُوا قَوْلًا غَيْرَ الَّذِي قِيلَ لَهُمْ فَأَنْزَلْنَا عَلَى الَّذِينَ ظَلَمُوا رِجْزًا مِنَ السَّمَاءِ بِمَا كَانُوا يَفْسُقُونَ۞
۞Mais, à ces paroles, les pervers en substituèrent d’autres, et pour les punir de leur fourberie Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant.۞

عن أبي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرئيل عليه السلام بهذه الآية على محمد صلى الله عليه وآله هكذا  » فبدل الذين ظلموا (آل محمد حقهم) قولا غير الذي قيل لهم فأنزلنا على الذين ظلموا (آل محمد حقهم) رجزا من السماء بما كانوا يفسقون

D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam) que la Paix soit sur lui : L’ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, a révélé ce verset à Muhammad, que la Paix soit sur lui et sa Famille, de la sorte : « Mais les injustes vis à vis des droits de la Famille de Muhammad changèrent ces paroles à ce qui leur avait été dit, et pour les punir de leur injustice vis à vis des droits de la Famille de Muhammad, Nous leur envoyâmes du ciel un châtiment avilissant. »20

Ce verset fait partie d’un passage qui relate les méfaits des Bani Isra’îl et la parole changée ici fait référence à une parole qu’Allah leur avait commandé de dire « Hittah » (rémission [des pêchés]), et c’est précisément cette parole que les Bani Isra’îl ont changé, le verset précédent (verset 58) démontre clairement que ces versets n’ont rien à voir avec les inventions Chiites :

۞Et rappelez-vous, lorsque Nous dîmes : « Entrez dans cette ville, et mangez y à l’envie où il vous plaire; mais entrez par la porte en vous prosternant et demandez (dites) la « rémission » de vos pêchés. Nous vous pardonnerons vos fautes si vous faites cela et donnerons davantage de récompense pour les bienfaisants.۞

3) Sourate al-Baqara– La Vache (2), verset 90

۞بِئْسَمَا اشْتَرَوْا بِهِ أَنْفُسَهُمْ أَنْ يَكْفُرُوا بِمَا أَنْزَلَ اللَّهُ بَغْيًا أَنْ يُنَزِّلَ اللَّهُ مِنْ فَضْلِهِ عَلَى مَنْ يَشَاءُ مِنْ عِبَادِهِ فَبَاءُوا بِغَضَبٍ عَلَى غَضَبٍ وَلِلْكَافِرِينَ عَذَابٌ مُهِينٌ۞
۞Comme est vil ce contre quoi ils ont troqué leurs âmes! Ils ne croient pas en ce qu’Allah a fait descendre, révoltés à l’idée qu’Allah, de par Sa grâce, fasse descendre la révélation sur ceux de Ses serviteurs qu’Il veut. Ils ont donc acquis colère sur colère, car un châtiment avilissant attend les infidèles !۞

 – عن ابي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرئيل عليه السلام بهذه الآية على محمد صلى الله عليه وآله هكذا:  » بئسما اشتروا به أنفسهم أن يكفروا بما أنزل الله (في علي) بغيا ».D’après Abu Abdullah (le 6ème Imam), que la Paix soit sur lui : L’Ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, est descendu avec ce verset sur Muhammad, que la Paix soit sur lui et sa Famille, comme ceci : « Comme est vil ce contre quoi ils ont troqué leurs âmes ! Ils ne croient pas en ce qu’Allah a fait descendre à propos de Ali, révoltés… »21

Ici également ce verset fait référence aux Bani Isra’îl et à leur refus de croire aux Prophètes qu’Allah a envoyé, en l’occurrence ‘Issa fils de Maryam (as) et Muhammad . Les versets précédents, 87 à 89, précisent là encore le contexte :

۞Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé après lui des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du Saint-Esprit. Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vous souhaits vous vous enfliez d’orgueil ? Vous traitiez les uns d’imposteurs et vous tuiez les autres.
Et ils dirents : « Nos coeurs sont enveloppés et impénétrables. » Nous mais Allah les a maudits à cause de leur infidélité, leur foi est donc médiocre.
Et quant leur vint d’Allah un Livre confirmant celui qu’ils avaient déjà, – alors qu’auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, – quand donc leur vint cela même qu’ils reconnaissaient, ils refusèrent d’y croire. Que la malédiction d’Allah soit sur les mécréants.۞

4) Sourate al-Nissâ’ – Les Femmes (4), verset 47

۞يَا أَيُّهَا الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ آَمِنُوا بِمَا نَزَّلْنَا مُصَدِّقًا لِمَا مَعَكُمْ مِنْ قَبْلِ أَنْ نَطْمِسَ وُجُوهًا فَنَرُدَّهَا عَلَى أَدْبَارِهَا أَوْ نَلْعَنَهُمْ كَمَا لَعَنَّا أَصْحَابَ السَّبْتِ وَكَانَ أَمْرُ اللَّهِ مَفْعُولًا۞
۞O vous à qui on a donné le Livre, croyez à ce que Nous avons fait descendre, en confirmation de ce que vous aviez déjà, avant que Nous effacions des visages et les retournions sens devant derrière, ou que Nous les maudissions comme Nous avons maudit les gens du Sabbat. Car le commandement d’Allah est toujours exécuté.۞

عن أبي عبدالله عليه السلام قال: نزل جبرئيل عليه السلام على محمد صلى الله عليه وآله بهذه الآية هكذا: « يا أيها الذين أوتوا الكتاب آمنوا بما نزلنا (في علي) نورا مبينا »

D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam), que la Paix soit sur lui : L’ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, a révélé ce verset à Muhammad, que la Paix soit sur lui et sur sa Famille, de la sorte : « O vous à qui on a donné le Livre, croyez à ce que Nous avons fait descendre au sujet de Ali comme lumière éclatante« .22

Ce verset appelle les Gens du Livre à suivre le Prophète et à se convertir à l’Islam, mais pour les imamites LE message n’est pas le Coran et l’Islam, mais l’Imamat ! Et notez également l’ajout « comme lumière éclatante » que les Compagnons ont réussit à éteindre…

5) Sourate al-Nissâ’ – Les Femmes (4), verset 64

۞وَمَا أَرْسَلْنَا مِنْ رَسُولٍ إِلَّا لِيُطَاعَ بِإِذْنِ اللَّهِ وَلَوْ أَنَّهُمْ إِذْ ظَلَمُوا أَنْفُسَهُمْ جَاءُوكَ فَاسْتَغْفَرُوا اللَّهَ وَاسْتَغْفَرَ لَهُمُ الرَّسُولُ لَوَجَدُوا اللَّهَ تَوَّابًا رَحِيمًا۞
۞Nous n’avons envoyé de Messager que pour qu’il soit obéi par la permission d’Allah. Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon d’Allah et si le Messager demandait le pardon pour eux, Ils trouveraient, certes, Allah, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux.۞

وقوله ( ولو أنهم إذ ظلموا أنفسهم جاؤوك فاستغفروا الله ) فإنه حدثني أبي عن ابن أبي عمير عن ابن أذينة عن زرارة عن أبي جعفر ( ع ) قال  » ولو أنهم إذ ظلموا أنفسهم جاؤوك يا علي فاستغفروا الله واستغفر لهم الرسول لوجدوا الله توابا رحيما  » هكذا نزلت

Et à propos de Sa Parole [à Allah] : « Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi en implorant le pardon d’Allah », et bien Il m’a été rapporté par mon père d’après Ibn Abi ‘Umayr d’après Ibn Udhayna d’après Zurâra [ibn A’yân] que Abu Ja’far [le 5ème Imam] a dit : « Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs propres personnes ils venaient à toi O Ali en implorant le pardon d’Allah et si le Messager demandait le pardon pour eux, Ils trouveraient, certes, Allah, Très Accueillant au repentir, Miséricordieux. » C’est comme ceci qu’il [ce verset] a été révélé.23

6) Sourate al-Nissâ’ – Les Femmes (4), verset 66

۞وَلَوْ أَنَّا كَتَبْنَا عَلَيْهِمْ أَنِ اقْتُلُوا أَنْفُسَكُمْ أَوِ اخْرُجُوا مِنْ دِيَارِكُمْ مَا فَعَلُوهُ إِلَّا قَلِيلٌ مِنْهُمْ وَلَوْ أَنَّهُمْ فَعَلُوا مَا يُوعَظُونَ بِهِ لَكَانَ خَيْرًا لَهُمْ وَأَشَدَّ تَثْبِيتًا۞
۞Si Nous leur avions prescrit ceci: « Tuez-vous vous-mêmes », ou « Sortez de vos demeures », ils ne l’auraient pas fait, sauf un petit nombre d’entre eux. S’ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie.۞

عن أبي جعفر عليه السلام قال هكذا نزلت هذه الآية : « ولو أنهم فعلوا ما يوعظون به (في علي) لكان خيرا لهم »

D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam) : Ce verset a été révélé comme ceci : « S’ils avaient fait ce à quoi on les exhortait au sujet de Ali, cela aurait été certainement meilleur pour eux. »24

7) Sourate al-Nissâ’ – Les Femmes (4), verset 166

۞لَكِنِ اللَّهُ يَشْهَدُ بِمَا أَنْزَلَ إِلَيْكَ أَنْزَلَهُ بِعِلْمِهِ وَالْمَلَائِكَةُ يَشْهَدُونَ وَكَفَى بِاللَّهِ شَهِيدًا۞
۞Mais Allah témoigne de ce qu’Il a fait descendre vers toi, Il l’a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme témoin.۞

وقوله ( لكن الله يشهد بما انزل إليك أنزله بعلمه ) فإنه حدثني أبي عن ابن أبي عمير عن أبي بصير عن أبي عبد الله عليه السلام قال إنما أنزلت  » لكن الله يشهد بما انزل إليك في علي أنزله بعلمه والملائكة يشهدون وكفى بالله شهيدا

« Et Sa Parole : « Mais Allah témoigne de ce qu’Il a fait descendre vers toi ». Et bien mon père m’a rapporté25, d’après Ibn Abu ‘Umayr d’après Abu Bassîr que [l’Imam] Abu Abdallah, que la Paix soit sur lui, a dit : ce verset a été révélé comme ceci : « Mais Allah témoigne de ce qu’Il a fait descendre vers toi au sujet de Ali, Il l’a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. Et Allah suffit comme témoin. »26

8) Sourate al-Nissâ’ – Les Femmes (4), versets 168 à 170

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا وَظَلَمُوا لَمْ يَكُنِ اللَّهُ لِيَغْفِرَ لَهُمْ وَلَا لِيَهْدِيَهُمْ طَرِيقًا۞

إِلَّا طَرِيقَ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا أَبَدًا وَكَانَ ذَلِكَ عَلَى اللَّهِ يَسِيرًا

۞يَا أَيُّهَا النَّاسُ قَدْ جَاءَكُمُ الرَّسُولُ بِالْحَقِّ مِنْ رَبِّكُمْ فَآَمِنُوا خَيْرًا لَكُمْ وَإِنْ تَكْفُرُوا فَإِنَّ لِلَّهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَكَانَ اللَّهُ عَلِيمًا حَكِيمًا

۞Ceux qui ne croient pas et qui pratiquent l’injustice, Allah n’est nullement disposé à leur pardonner, ni à les guider dans un chemin (autre) que le chemin de l’Enfer où ils demeureront éternellement. Et cela est facile à Allah. O gens! Le Messager vous a apporté la vérité de la part de votre Seigneur. Ayez la foi, donc, cela vous sera meilleur. Et si vous ne croyez pas (qu’importe!), c’est à Allah qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah est Omniscient et Sage.۞

عن أبي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرئيل عليه السلام بهذه الآية هكذا:  » إن الذين ظلموا (آل محمد حقهم) لم يكن الله ليغفر لهم ولا ليهديهم طريقا إلا طريق جهنم خالدين فيها ابدا وكان ذلك على الله يسيرا » ثم قال:  » يا أيها الناس قد جاء كم الرسول بالحق من ربكم (في ولاية علي) فآمنوا خيرا لكم وإن تكفروا (بولاية علي) فإن لله ما في السماوات وما في الارض « .

D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam) que la Paix soit sur lui : L’ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, a révélé ce verset de la sorte : « Ceux qui ont été injustice vis à vis des droits de la Famille de Muhammad, Allah n’est nullement disposé à leur pardonner, ni à les guider dans un chemin (autre) que le chemin de l’Enfer où ils demeureront éternellement. Et cela est facile à Allah. ». Puis il ajouta : « O gens! Le Messager vous a apporté la vérité de la part de votre Seigneur au sujet de la Wilayat de Ali. Ayez la foi, donc, cela vous sera meilleur. Et si vous ne croyez pas à la Wilayat de Ali, c’est à Allah qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah est Omniscient et Sage. »27

9) Sourate al-Mâ’ida’ – La Table servie (5), verset 67

۞يَا أَيُّهَا الرَّسُولُ بَلِّغْ مَا أُنْزِلَ إِلَيْكَ مِنْ رَبِّكَ وَإِنْ لَمْ تَفْعَلْ فَمَا بَلَّغْتَ رِسَالَتَهُ وَاللَّهُ يَعْصِمُكَ مِنَ النَّاسِ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ۞
۞Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants.۞

واما ما هو محرف منه فهو قوله « لكن الله يشهد بما انزل إليك في علي أنزله بعلمه والملائكة يشهدون » وقوله « يا أيها الرسول بلغ ما انزل إليك من ربك في علي فإن لم تفعل فما بلغت رسالته » وقوله « ان الذين كفروا وظلموا آل محمد حقهم لم يكن الله ليغفر لهم » وقوله « وسيعلم الذين ظلموا آل محمد حقهم اي منقلب ينقلبون » وقوله « ولو ترى الذين ظلموا آل محمد حقهم في غمرات الموت » ومثله كثير نذكره في مواضعه.

Et en ce qui concerne ce qui a été falsifié du Coran et bien citons :
– Le verset « Mais Allah témoigne de ce qu’Il a fait descendre vers toi au sujet de Ali, Il l’a fait descendre en toute connaissance. Et les Anges en témoignent. »
– Le verset « O Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur au sujet de Ali. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. »
– Le verset « Ceux qui ne croient pas et qui pratiquent l’injustice vis à vis des droits de la Famille de Muhammad, Allah n’est nullement disposé à leur pardonner »
– Le verset « Les injustes vis à vis des droits de la Famille de Muhammad verront bientôt le revirement qu’ils éprouveront ! »
– Le verset « Si tu voyais les injustes vis à vis des droits de la Famille de Muhammad lorsqu’ils seront dans les affres de la mort »
Et de nombreux autres encore que nous mentionnerons en temps voulu28

Rappelons à tout hasard que ce livre est l’exégèse principale chez les Chiites Imamites, il s’agit de l’une des plus anciennes exégèses qu’ils possèdent et son auteur Ali Ibn Ibrahim al-Qommî est un savant de référence. Malgré le fait qu’il partage avec le lecteur, et ce dès l’introduction, sa profession de foi concernant la falsification du Coran, cet ouvrage ne souffre d’aucune mise à l’écart, ni rejet de la part des Chiites.

10) Sourate al-An’âm – Les Bestiaux (6), verset 50

۞قُلْ لَا أَقُولُ لَكُمْ عِنْدِي خَزَائِنُ اللَّهِ وَلَا أَعْلَمُ الْغَيْبَ وَلَا أَقُولُ لَكُمْ إِنِّي مَلَكٌ إِنْ أَتَّبِعُ إِلَّا مَا يُوحَى إِلَيَّ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الْأَعْمَى وَالْبَصِيرُ أَفَلَا تَتَفَكَّرُونَ۞
۞Dis-(leur) : « Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d’Allah, ni que je connais l’Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. » Dis: « Est-ce que sont égaux l’aveugle et celui qui voit? Ne réfléchissez-vous donc pas ? »۞

عن أبي مريم رفعه إلى أبي جعفر وأبي عبدالله عليهما السلام قال : لما نزلت على رسول الله صلى الله عليه وآله : (قل ما كنت بدعا من الرسل وما أدري مايفعل بي ولابكم ) يعني في حروبه قالت قريش : فعلى مانتبعه وهو لايدري مايفعل به ولابنا ؟ فأنزل الله : (إنا فتحنا لك فتحا مبينا). وقالا : قوله : (إن أتبع إلا مايوحى إلي) في علي ، هكذا نزلت .

D’après Abu Maryam qui le remonte à Abu Ja’far (5ème Imam) et Abu Abdullah (6ème Imam), que la Paix soit sur eux :
Lorsqu’il fut révélé au Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sur sa Famille : « Dis: Je ne suis pas une innovation parmi les messagers; et je ne sais pas ce que l’on fera de moi, ni de vous. » C’est à dire à propos de ses batailles. Les Quraychites réagirent en disant : »Mais à propos de quoi nous le suivons alors qu’il ne sait pas ce qu’il adviendra de lui ni de nous ? »
C’est alors qu’Allah révéla : « En vérité Nous t’avons accordé une victoire éclatante »
Et ils dirent à propos du verset : « Je ne fais que suivre ce qui m’a été révélé au sujet de Ali« , c’est ainsi qu’il fut révélé.29

11) Sourate al-A’râf– Les Murailles (7), verset 172

۞وَإِذْ أَخَذَ رَبُّكَ مِنْ بَنِي آَدَمَ مِنْ ظُهُورِهِمْ ذُرِّيَّتَهُمْ وَأَشْهَدَهُمْ عَلَى أَنْفُسِهِمْ أَلَسْتُ بِرَبِّكُمْ قَالُوا بَلَى شَهِدْنَا أَنْ تَقُولُوا يَوْمَ الْقِيَامَةِ إِنَّا كُنَّا عَنْ هَذَا غَافِلِينَ۞
۞Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes: « Ne suis-Je pas votre Seigneur? » Ils répondirent: « Mais si, nous en témoignons », afin que vous ne disiez point, au Jour de la Résurrection: « Vraiment, nous n’y avons pas fait attention »۞

عن جابر ،عن أبي جعفر عليه السلام قال: قلت له: لم سمي أمير المؤمنين؟ قال: الله سماه وهكذا أنزل في كتابه « وإذ أخذ ربك من بني آدم من ظهورهم ذريتهم وأشهدهم على أنفسهم ألست بربكم » وأن محمدا رسولي وأن عليا أمير المؤمنين.

D’après Jâbir qui rapporte d’Abu Ja’far (le 6ème Imam) : je [le narrateur] lui demandais pourquoi [Ali] avait été nommé Prince des Croyants ?
Il me répondit : C’est Allah qui l’a nommé [ainsi] et c’est ainsi qu’Il a révélé dans Son Livre [le verset] « Et quand ton Seigneur tira une descendance des reins des fils d’Adam et les fit témoigner sur eux-mêmes : « Ne suis-Je pas votre Seigneur et Muhammad Mon Messager et Ali le Prince des Croyants ? » 30

12) Sourate al-Nahl – Les Abeilles (16), verset 92

۞وَلَا تَكُونُوا كَالَّتِي نَقَضَتْ غَزْلَهَا مِنْ بَعْدِ قُوَّةٍ أَنْكَاثًا تَتَّخِذُونَ أَيْمَانَكُمْ دَخَلًا بَيْنَكُمْ أَنْ تَكُونَ أُمَّةٌ هِيَ أَرْبَى مِنْ أُمَّةٍ إِنَّمَا يَبْلُوكُمُ اللَّهُ بِهِ وَلَيُبَيِّنَنَّ لَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ مَا كُنْتُمْ فِيهِ تَخْتَلِفُونَ۞
۞Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l’avoir solidement filée, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouvé) une communauté plus forte et plus nombreuse que l’autre. Allah ne fait par là, que vous éprouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez.۞

 – عن زيد بن الجهم الهلالي، عن أبي عبدالله عليه السلام قال: سمعته يقول: لما نزلت ولاية علي بن أبي طالب عليه السلام وكان من قول رسول الله صلى الله عليه وآله: سلموا على علي بإمرة المؤمنين، فكان مما أكد الله عليهما في ذلك اليوم يا زيد قول رسول صلى الله عيله وآله لهما: قوما فسلما عليه بإمرة المؤمنين فقالا أمن الله أو من رسوله يا رسول الله؟ فقال لهما رسول الله صلى الله عليه وآله: من الله ومن رسوله، فأنزل الله عزوجل « ولا تنقضوا الايمان بعد توكيدها وقد جعلتم الله عليكم كفيلا إن الله يعلم ما تفعلون  » يعني به قول رسول الله صلى الله عليه وآله لهما وقولهما أمن الله أو من رسوله « ولا تكونوا كالتي نقضت غزلها من بعد قوة أنكاثا تتخذون أيمانكم دخلا بينكم أن تكون  » أئمة هي أزكى من أئمتكم، قال: قلت: جعلت فداك أئمة؟ قال: إي والله أئمة قلت: فانا نقرء أربى، فقال: ما أربى؟ وأومأ بيده فطرحها –  » إنما يبلوكم الله به (يعني بعلي عليه السلام) وليبينن لكم يوم القيامة ما كنتم فيه تختلفون * لو شاء الله لجعلكم امة واحدة ولكن يضل من يشاء ويهدي من يشاء ولتسألن يوم القيامة عما كنتم تعملون * ولا تتخذوا أيمانكم دخلا بينكم فتزل قدم بعد ثبوتها (يعني بعد مقالة رسول الله صلى الله عليه وآله في علي عليه السلام) وتذوقوا السوء بما صددتم عن سبيل الله (يعني به عليا عليه السلام) ولكم عذاب عظيم ».

Zayd ibn al-Jahm al-Hilâlî a entendu Abu Abdullah (le 6ème Imam) dire :
Lorsqu’a été révélé la Wilayat de Ali ibn Abi Talib, que la Paix soit sur lui, et alors que le Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sa Famille, disait : « Prêtez allégeance à Ali en ce qui concerne le commandement des croyants ».
Et ce sur quoi insista Allah à propos de ces deux 31 ce jour là, O Zayd, la parole du Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sa Famille : « Levez vous [vous deux] et prêtez allégeance à Ali en ce qui concerne le commandement des croyants ».
Ils dirent : « Ceci [cette injonction] provient d’Allah ou de Son Messager O Messager d’Allah ? »
Le Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sa Famille, leur répondit alors : « Ceci provient d’Allah et de Son Messager ».
Allah, à Lui La Puissance et La Gloire, révéla alors : « Et ne violez pas vos serments après les avoir solennellement prêtés et avoir pris Allah comme garant (de votre bonne foi). Vraiment Allah sait ce que vous faites ! », c’est à dire, ceci en référence aux propos du Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sa Famille, à ces deux là et à leur propos (d’Abu Bakr et Omar) « Ceci [cette injonction] provient d’Allah ou de Son Messager O Messager d’Allah ? »
« Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l’avoir solidement filée, en prenant vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, du fait que (vous avez trouvé) des Imams plus purs que vos Imams. »
Je [le narrateur Zayd ibn al-Jahm al-Hilâlî] dis : « Que je sois ta rançon ! ‘Des Imams‘ ? »
Il répondit : « Oui, par Allah, ‘Des Imams‘ ! »
Je dis : « [Mais] Je lis ‘Arbâ‘ (plus forte et plus nombreuse). »
Il répondit : « C’est quoi ‘Arbâ‘ (plus forte et plus nombreuse) ! » et il fit un geste de rejet [de ce sens] avec sa main.
« Allah ne fait par là (c’est à dire au sujet de Ali, que la Paix soit sur lui), que vous éprouver. Et, certes, Il vous montrera clairement, au Jour de la Résurrection ce sur quoi vous vous opposiez.
Si Allah avait voulu, Il aurait certes fait de vous une seule communauté. Mais Il laisse s’égarer qui Il veut et guide qui Il veut. Et vous serez certes, interrogés sur ce que vous faisiez.
Et ne prenez pas vos serments comme un moyen pour vous tromper les uns les autres, sinon (vos) pas glisseront après avoir été fermes (c’est à dire au sujet de ce qu’a dit le Messager d’Allah, que la Paix soit sur lui et sa Famille, au sujet de Ali, que la Paix soit sur lui), et vous goûterez le malheur pour avoir barré le sentier d’Allah (c’est à dire [du chemin qui mène vers] Ali, que la Paix soit sur lui). Et vous subirez un châtiment terrible. »32

13) Sourate al-Isrâ’ – Le Voyage Nocture (17), verset 89 et Sourate al-Kahf – La Caverne (18), verset 29

۞وَلَقَدْ صَرَّفْنَا لِلنَّاسِ فِي هَذَا الْقُرْآَنِ مِنْ كُلِّ مَثَلٍ فَأَبَى أَكْثَرُ النَّاسِ إِلَّا كُفُورًا

وَقُلِ الْحَقُّ مِنْ رَبِّكُمْ فَمَنْ شَاءَ فَلْيُؤْمِنْ وَمَنْ شَاءَ فَلْيَكْفُرْ إِنَّا أَعْتَدْنَا لِلظَّالِمِينَ نَارًا أَحَاطَ بِهِمْ سُرَادِقُهَا وَإِنْ يَسْتَغِيثُوا يُغَاثُوا بِمَاءٍ كَالْمُهْلِ يَشْوِي الْوُجُوهَ بِئْسَ الشَّرَابُ وَسَاءَتْ مُرْتَفَقًا۞
۞Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. Mais la plupart des gens s’obstinent à être mécréants. Et dis: « La vérité émane de votre Seigneur ». Quiconque le veut, qu’il croit, quiconque le veut qu’il mécroit ». Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s’ils implorent à boire on les abreuvera d’une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure !۞

عن أبي جعفر عليه السلام قال: نزل جبرئيل بهذه الآية هكذا:  » فأبى أكثر الناس (بولاية علي) إلا كفورا » قال: ونزل جبرئيل عليه السلام بهذه الآية هكذا:  » وقل الحق من ربكم (في ولاية علي) فمن شاء فليؤمن ومن شاء فليكفر إنا أعتدنا للظالمين (آل محمد) نارا ».

D’après Abu Ja’far (le 5ème Imam), que la Paix soit sur lui : L’ange Gabriel a révélé ce verset comme ceci : « Mais la plupart des gens s’obstinent [à refuser] la Wilayat de Ali [et] à être mécréants ». Et Il (l’Imam) dit [encore] : L’ange Gabriel a révélé ce verset comme ceci : « Et dis: « La vérité émane de votre Seigneur. Quiconque le veut, qu’il croit, quiconque le veut qu’il mécroit. Nous avons préparé pour les injustes envers la Famille de Muhammad un Feu. »33

14) Sourate Taha (20), verset 115

۞وَلَقَدْ عَهِدْنَا إِلَى آَدَمَ مِنْ قَبْلُ فَنَسِيَ وَلَمْ نَجِدْ لَهُ عَزْمًا۞
۞En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; mais il oublia; et Nous n’avons pas trouvé chez lui de résolution ferme.۞

عن أبي عبدالله عليه السلام في قوله:  » ولقد عهدنا إلى آدم من قبل  » كلمات في محمد وعلي وفاطمة والحسن والحسين والائمة عليهم السلام من ذريتهم  » فنسي  » هكذا والله نزلت على محمد صلى الله عليه وآله.

D’après Abu Abdullah, que la Paix soit sur lui à propos du verset : « En effet, Nous avons auparavant fait une recommandation à Adam; des paroles au sujet de Muhammad, de Ali, de Fatima, de al-Hassan, de al-Hussein et des Imams [après eux] issus de leur descendance, que la Paix soit sur eux; mais il oublia. » C’est comme ceci, [je le jure] par Allah, qu’il fut révélé à Muhammad, que la Paix soit sur lui et sa Famille.34

15) Sourate al-Ahzâb – Les Coalisés (33), verset 71

۞يُصْلِحْ لَكُمْ أَعْمَالَكُمْ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ وَمَنْ يُطِعِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ فَازَ فَوْزًا عَظِيمًا۞
۞Afin qu’Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager obtient certes une grande réussite.۞

عن أبي عبدالله عليه السلام في قول الله عزوجل:  » ومن يطع الله ورسوله (في ولاية علي [وولاية] الائمة من بعده) فقد فاز فوزا عظيما » هكذا نزلت.

D’après Abu Abdullah, que la Paix soit sur lui à propos du verset : « Quiconque obéit à Allah et à Son messager au sujet de la Wilayat de Ali et des Imams après lui obtient certes une grande réussite. » C’est comme ceci qu’il fut révélé.35

16) Sourate al-Chûrâ – La Consultation (42), verset 13

۞شَرَعَ لَكُمْ مِنَ الدِّينِ مَا وَصَّى بِهِ نُوحًا وَالَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ وَمَا وَصَّيْنَا بِهِ إِبْرَاهِيمَ وَمُوسَى وَعِيسَى أَنْ أَقِيمُوا الدِّينَ وَلَا تَتَفَرَّقُوا فِيهِ كَبُرَ عَلَى الْمُشْرِكِينَ مَا تَدْعُوهُمْ إِلَيْهِ اللَّهُ يَجْتَبِي إِلَيْهِ مَنْ يَشَاءُ وَيَهْدِي إِلَيْهِ مَنْ يُنِيبُ۞
۞Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus: « Etablissez la religion; et n’en faites pas un sujet de divisions ». Ce à quoi tu appelles les associateurs leur paraît énorme Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent.۞

عن الرضا عليه السلام في قول الله عزوجل:  » كبر على المشركين (بولاية علي) ما تدعوهم إليه » يا محمد من ولاية علي هكذا في الكتاب مخطوطة.

D’après [l’Imam] al-Ridâ, que la Paix soit sur lui à propos de la Parole d’Allah, à lui La Puissance et La Gloire : « Ce à quoi tu appelles les associateurs concernant la Wilayat de Ali leur paraît énorme O Muhammad au sujet de la Wilayat de Ali36 » C’est écrit37 ainsi dans le livre.38

17) Sourate Muhammad (47), verset 2

۞وَالَّذِينَ آَمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ وَآَمَنُوا بِمَا نُزِّلَ عَلَى مُحَمَّدٍ وَهُوَ الْحَقُّ مِنْ رَبِّهِمْ كَفَّرَ عَنْهُمْ سَيِّئَاتِهِمْ وَأَصْلَحَ بَالَهُمْ۞
۞Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes œuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Muhammad – et c’est la vérité venant de leur Seigneur – Il leur efface leurs méfaits et améliore leur condition.۞

قال أبو عبد الله عليه السلام : ( والذين آمنوا وعملوا الصالحات وآمنوا بما نزل على محمد – في علي – وهو الحق من ربهم كفر عنهم سيئاتهم وأصلح بالهم ) هكذا نزلت

Abu Abdullah, que la Paix soit sur lui, a dit : « Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes œuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Muhammad au sujet de Ali – et c’est la vérité venant de leur Seigneur – Il leur efface leurs méfaits et améliore leur condition. » C’est comme ceci qu’il [ce verset] a été révélé.39

18) Sourate Muhammad (47), verset 26

۞ذَلِكَ بِأَنَّهُمْ قَالُوا لِلَّذِينَ كَرِهُوا مَا نَزَّلَ اللَّهُ سَنُطِيعُكُمْ فِي بَعْضِ الْأَمْرِ وَاللَّهُ يَعْلَمُ إِسْرَارَهُمْ۞
۞C’est parce qu’ils ont dit à ceux qui ont de la répulsion pour la révélation d’Allah: « Nous allons vous obéir dans certaines choses ». Allah cependant connaît ce qu’ils cachent.۞

عن أبي عبدالله عليه السلام في قول الله تعالى:  » إن الذين ارتدوا على أدبارهم من بعد ما تبين لهم الهدى » فلان وفلان وفلان، ارتدوا عن الايمان في ترك ولاية أمير المؤمنين عليه السلام قلت: قوله تعالى:  » ذلك بأنهم قالوا للذين كرهوا ما نزل الله سنطيعكم في بعض الامر » قال: نزلت والله فيهما وفي أتباعهما وهو قول الله عزوجل الذي نزل به جبرئيل عليه السلام على محمد صلى الله عليه وآله:  » ذلك بأنهم قالوا للذين كرهوا ما نزل الله (في علي عليه السلام) سنطيعكم في بعض الامر

« D’après Abu Abdullah (le 6ème Imam) au sujet de la Parole d’Allah : « Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que le droit chemin leur a été clairement exposé », untel, untel et untel40 ont renié leur foi en délaissant la Wilayat du Prince des Croyants, que la Paix soit sur lui.
Je demandais (le narrateur) : et à propos de la Parole du Très-Haut « C’est parce qu’ils ont dit à ceux qui ont de la répulsion pour la révélation d’Allah [et dirent] ‘Nous allons vous obéir dans certaines choses' » ?
Il répondit : Il a été révélé, je le jure par Allah, à leur sujet (Abu Bakr et Omar) et celui de leurs partisans et c’est la Parole d’Allah, à Lui la Puissance et la Gloire, avec laquelle est descendu l’Ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, sur Muhammad, que la Paix soit sur lui et sa Famille [ainsi] : « C’est parce qu’ils ont dit à ceux qui ont de la répulsion pour la révélation d’Allah au sujet de Ali que la Paix soit sur lui [et dirent] ‘Nous allons vous obéir dans certaines choses' ».41

19) Sourate al-Mulk– La Royauté (67), verset 29

۞قُلْ هُوَ الرَّحْمَنُ آَمَنَّا بِهِ وَعَلَيْهِ تَوَكَّلْنَا فَسَتَعْلَمُونَ مَنْ هُوَ فِي ضَلَالٍ مُبِينٍ۞
۞Dis: « C’est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c’est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident ».۞

عن أبي عبدالله عليه السلام في قول الله عزوجل:  » فستعلمون من هو في ضلال مبين » يا معشر المكذبين حيث أنبأتكم رسالة ربي في ولاية علي عليه السلام و الائمة عليهم السلام من بعده، من هو في ضلال مبين؟ كذا انزلت ».

D’après Abu Abdullah (le 6ème Imam), que la Paix soit sur lui, à propos de la Parole d’Allah, à Lui La Puissance et La Gloire : « Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident », « O assemblée de menteurs du fait que je vous ai informé du message de votre Seigneur au sujet de la Wilayat de Ali, que la Paix soit sur lui, et des Imams, que la Paix soit sur eux, après lui, alors qui est donc est dans un égarement évident ? », c’est comme ceci qu’il (le verset) fut révélé.42

20) Sourate al-Ma’ârij – Les Voies d’Ascension (70), verset 2

۞لِلْكَافِرِينَ لَيْسَ لَهُ دَافِعٌ۞
۞Pour les mécréants, que nul ne pourrait repousser۞

عن أبي عبدالله عليه السلام في قول الله تعالى:  » سأل سائل بعذاب واقع * للكافرين (بولاية علي) ليس له دافع » ثم قال: هكذا والله نزل بها جبرئيل عليه السلام على محمد صلى الله عليه وآله.

D’après Abu Abdullah (le 6ème Imam), que la Paix soit sur lui, à propos de la Parole d’Allah le Très-Haut : « Un demandeur a réclamé un châtiment inéluctable, pour les mécréants de la Wilayat de Ali, que nul ne pourrait repousser », puis il dit : C’est comme ceci, je le jure par Allah, qu’il (le verset) a été descendu avec l’Ange Gabriel, que la Paix soit sur lui, sur Muhammad, que la Paix soit sur lui et sa Famille43

Nous vous avions rapporté dans les articles précédents de nombreuses citations de savants Imamites qui déclaraient explicitement que le Coran avait été falsifié par les Compagnons du Prophète . Dans cet article, nous avons voulu montrer ce qu’était concrètement cette falsification.

Cette vingtaine de récits rapportant explicitement et clairement des exemples de versets falsifiés n’est qu’un simple échantillon insignifiant. Il en existe de très nombreux autres, à titre d’exemple le célèbre savant et traditionnaliste imamite Ennurî al-Tabarsî rapporte dans son non moins célèbre ouvrage Fasl al-Khitâb fî Ithbat Tahrif Kitab Rabb al-Arbab (consacré à démontrer la falsification du Coran) quelques deux milles récits imamites prouvant la falsification du Coran !

Et comme vous pouvez l’imaginer sur la base des ces exemples ci-dessus, si l’on devait compiler tous ces « versets » falsifiés, l’on obtiendrait un ouvrage qui tournerait exclusivement autour de Ali ! La finalité du message de l’Islam se résumant à Ali et ses descendants ! Vingt-trois années de Révélation pour uniquement faire connaitre à l’Humanité l’Imamat de Ali et de ses onze descendants, et mettre au second plan (ou à la marge) le message d’Unicité.

Selon la version Chiite Imamite, le Coran serait donc exclusivement dédié à présenter les Droits de Ali (et de ses descendants) à l’Imamat et non pas transmettre le message d’unicité La Illaha Ill-Allah

  1. 1. al-Kafi d’al-Kulayni vol. 1 pages 8 et 9
  2. 2. al-Kafi d’al-Kulayni vol. 1 pages 8 et 9
  3. 3. Tafsir al-Safi de Faydh al-Kâchâni, Vol.1 page 52
  4. 4. Wasâ’il al-Chi’ah de al-Hurr al-‘Amilî, volume 30 page 264.
  5. 5. Wasa’il al-Chi’ah de al-Hurr al-‘Amilî, volume 20 page 64
  6. 6. Mirat al-Uqul du Cheikh al-Majlissi, Vol. 3 pages 30, 31 et 32
  7. 7. Tafsir Mir’at al-Anwar d’Abu al-Hassan al-Amili
  8. 8. Fasl al-Khitab de Nûri al-Tabarsi, troisième introduction
  9. 9. Khatimat Mustadrak al-Wasa’il, Vol.3 page 463
  10. 10. al-Muraja’at d’Abd el-Hussein Charafeddin al-Mûsawî , Lettre 110
  11. 11. al-Chi’ah de Muhammad Sadiq al-Sadr, page 127
  12. 12. Tariq Fiqh Ahl al-Bayt de l’Ayatollah Muhammad Mahdi al-Asifi, contenu dans l’introduction de l’ouvrage Riyad al-Masa’il fi Bayan Ahkam al-Char wa Dala’il de Sayyed Ali al-Tabataba’ï.
  13. 13. Mu’jam al-Mahasin wa al-Masami de l’Ayatollah Abu Tâlib al-Tabrizî, page 17.
  14. 14. Mu’jam Rijal al-Hadith de l’Ayatollah Abu al-Qassim al-Khô’î, volume 1 page 81.
  15. 15. Mu’jam Rijal al-Hadith de l’Ayatollah Abu al-Qassim al-Khô’î, volume 1 page 49.
  16. 16. Mu’jam Rijal al-Hadith de l’Ayatollah Abu al-Qassim al-Khô’î, volume 1 page 49
  17. 17. Mustadrakat ‘Ilm al-Rijâl, Ali al-Namâzî al-Chahrûdî, Vol. 1 page 62.
  18. 18. Man’ Tadwîn al-Hadith de Sayed Ali al-Chahristanî, page 546.
  19. 19. Al-Kafi d’al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 417.
  20. 20. Al-Kafi d’al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 423.
  21. 21. Al-Kafi d’al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 417.
  22. 22. Al-Kafi d’al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 417.
  23. 23. Tafsîr al-Qummî d’Ali ibn Ibrâhim al-Qummî,  vol 1 page 142
  24. 24. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 424.
  25. 25. Ici, c’est l’exégète Ali ibn Ibrahim al-Qummi, l’auteur du Tafsîr, qui parle.
  26. 26. Tafsîr al-Qummî d’Ali ibn Ibrâhim al-Qummî, vol 1 page 159
  27. 27. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 424.
  28. 28. Tafsîr al-Qummî d’Ali ibn Ibrâhim al-Qummî, Introduction vol 1 pages 10 et 11
  29. 29. Kanz al-Fawâ’id d’Abu al-Fath al-Karâjikî, page 300. Ce récit est également rapporté par al-Majlissî dans son Bihâr al-Anwâr, vol 24 page 320
  30. 30. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 412
  31. 31. Il s’agit ici d’Abu Bakr et Omar qui sont visés, comme l’explique Mawla Sâlah al-Mâzandarânî dans son ouvrage d’exégèse « Charh Usûl al-Kâfî« , vol 6 page 126
  32. 32. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, , vol 1 Chapitre « La preuve et le texte [à propos de l’Imamat] du Prince des Croyants que la Paix soit sur lui » page 292
  33. 33. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 424
  34. 34. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 416
  35. 35. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 414
  36. 36. Cette reformulation du verset, soit-disant révélé de la sorte, est totalement fantaisiste et du plus mauvais goût.
  37. 37. C’est probablement ici une référence au Coran compilé par l’Imam Ali et soit-disant auprès de l’Imam occulté dans sa grotte.
  38. 38. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 418
  39. 39. Tafsîr al-Qummî d’Ali ibn Ibrâhim al-Qummî,  vol 2 page 301
  40. 40. C’est à dire Abu Bakr, Omar et Othman
  41. 41. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 420
  42. 42. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 421
  43. 43. al-Kâfî d’Al-Kulaynî, vol 1 Kitâb al-Hujja page 422

0 commentaires

se connecter

s'inscrire

Reset Your Password